Les critères d’inscription au catalogue Correlyce

jeudi 9 février 2012, par Correlyce

L’appel à propositions en direction des éditeurs énonce quelques critères d’éligibilité au catalogue. Non pas comme un filtre sélectif, mais au contraire comme un moyen d’encourager la diversité.

Critères juridiques

Droits d’usage effectif dans un cadre scolaire dont a minima droits d’accès dans
l’établissement profs/élèves + à domicile pour les enseignants + possibilité d’inclusion dans des documents
et activités pédagogiques.

Critères techniques

Compatibilité avec le réseau régional + infrastructures dans les lycées + standards
Internet + dispositif d’authentification unique (SSO) de la Plateforme de services des lycées.

Critères économiques

Format d’abonnement annuels (année scolaire ou fraction d’année la 1ère année) par
tranches prédéfinies de nombre d’élèves concernés (<100 élèves, 100-300, etc…= tout l’établissement/par
niveau/par option/par série/par spécialité …).

Critères documentaires

Description conforme à un schéma documentaire défini pour le catalogue régional
selon standards ad-hoc (protocoles OAI, descriptions Dublin Core et LOM, listes d’autorité Sceren,
Thésaurus Motbis, …).

Critères scientifiques et éducatifs

Contenus « lycées » en priorité, enseignements disciplinaires +
transversaux (cf. circulaires rentrées BOEN) + impératifs de qualité scientifique ou disciplinaire + conformes
aux textes officiels.

Critères éditoriaux

Disponibilités des droits conformes aux usages en environnement scolaire ; garantie de
pérennité du contenu, de l’accès et des conditions d’usage.


Un Comité « ressources en ligne » est prévu pour s’assurer de la conformité à ces critères. Il comprendra
notamment des représentants de la Région, des deux académies, des deux CRDP et des chefs d’établissements.
Il pourra s’associer autant d’experts que nécessaire.
La conformité aux critères ne fera pas l’objet d’une analyse exhaustive et systématique a priori. Le constat
de non-conformité après inscription au catalogue conduira à demander à l’éditeur de procéder aux corrections
nécessaires, ou à défaut, au retrait du catalogue.